Mundus protocole de base

Régénération de l’audition : mieux entendre – mieux vivre

Une formation auditive simple et agréable dans le sens d’une aide à l’auto-guérison :

Anton Stucki, auteur du livre « mieux entendre – mieux vivre » et développeur ainsi que fabricant des Enceintes holographiques Mundus (EHM), a développé un procédé simple pour influencer positivement les problèmes auditifs à l’aide des enceintes holographiques Mundus (et autres sources acoustiques naturelles). Il appelle cette méthode « Mundus – Protocole de base pour la régénération de l’audition »

Un extrait du site original (mundus-hörregeneration.de) montre ce que cela signifie :

Le « Mundus – Protocole de base pour la régénération de l’audition » est une méthode accompagnée d’un thérapeute ou d’un entraîneur de l’audition formé dont le but est le réapprentissage des perceptions auditives apparemment perdues ainsi que la restauration de l’ordre intérieur et extérieur du champ auditif propre à chacun.

Il repose sur 3 piliers centraux :

Géométrie du corps

positionnement spatial

Traitement de la perception

La méthode a été protégée comme marque déposée en 2014 sous la désignation « MUNDUS-Basisverfahren zur Hörregeneration »®. Le procedé de base et ses lois sous-jacentes sont traitées en détail dans son livre « mieux entendre – mieux vivre ». Ce livre, qui porte le titre d’origine « besser hören – leichter leben »  (Anton Stucki, 2018, AT Verlag) est pour l’instant disponible en allemand uniquement.

Brève description du  Mundus – Protocole de base pour la régénération de l’audition

Pendant le processus, le client est mis en contact avec l’hologramme acoustique crée par les enceintes holographiques Mundus (EHM), qui sert de référence pour une planification spatiale acoustique claire. Le formateur auditif pose des questions au client sur sa capacité auditive actuelle, tandis que certains morceaux de musique sélectionnés sont joués dans l’hologramme.

Dans la procédure thérapeutique de base, la perception de la géométrie corporelle joue un rôle important. Le corps est rappelé à son ordre naturel. Pour ce faire, on réoriente doucement et prudemment le corps dans l’hologramme acoustique des EHM sous la direction d’un entraîneur de l’audition expérimenté.

Les bases théoriques de ce concept sont expliquées sous la rubrique « Régénération auditive – Principes de base » et sont démontrées dans la pratique lors de nos formations.

Chaque personne peut entraîner son audition à l’aide des connaissances de base qu’elle a acquises et des étapes procédurales qui en résultent. En principe, cela peut également se faire sans aide technique. Pour en savoir plus, vous pouvez suivre une de nos formations ou consulter le livre « besser hören – leichter leben » d’Anton Stucki (AT Verlag).

Les bases du fonctionnement

 Ordre externe et interne

L’organisme humain tout entier en toute sa complexité, est un organe de perception nous permettant de discerner le monde extérieur, environnementale ainsi que le monde intérieur, lié à l’égo et les multiples relations entre ces deux mondes.

Si la perception intérieure et extérieure est harmonieuse, en accord l’une avec l’autre, alors l’homme se sent stable et enraciné en lui-même – « en paix avec lui-même et avec le monde », comme on dit.

Certaines personnes peuvent ressentir cela en visitant visitent une cathédrale par exemple, un vieux temple ou certains cites naturels. Beaucoup des anciens lieux de culte et de culte ont été construits selon la « géométrie sacrée », c’est-à-dire selon des proportions naturelles et universelles telles que le nombre d’or.

Notre degrés de relaxation dépend plus de l’acoustique naturelle que nous ne le pensions auparavant. L’accent n’est pas uniquement posé sur ce que nous entendons, mais également comment nous l’entendons ; c’est-à-dire la manière et la forme de la propagation des ondes sonores.

L’organisme comme miroir de l’ordre et du désordre

L’organisme biologique est structuré selon un « plan » déterminé. Il s’est construit selon des proportions spécifiques qui sont toujours basées sur les mêmes rapports mathématiques. l’organisme suit ainsi un ordre évolutif fondamental,

Dans le cadre de cet ordre, certains axes existent dans le corps humain qui stabilisent et manifestent la géométrie du corps. Il y a 4 axes principaux aux emplacements suivants : tête, épaules, hanches et genoux.

Axe médiane verticale ; axe de la tête ; axe des épaules ; axe des hanches ; axe des genoux

Par cette géométrie corporelle sont crées des références pour la perception interne (position, posture, équilibre) ainsi que la perception externe (espace, distance, hauteur, mouvement, vitesse, limites) de l’être humain. Nous présumons que tous les organes et fonctions du corps s’alignent sur cet ordre. Cela s’applique également à notre audience.

L’ordre des ces axes définissant notre posture naturelle peut changer, si l’organisme subit une intervention dramatique – autant physique que psychique – par exemple à la suite d’une maladie, d’un accident ou d’un traumatisme. Cela a un effet sur notre capacité d’orientation et de localisation et, en conséquence directe, sur notre capacité d’entendre – sans parler des répercutions sur d’autres organes et fonctions.

Une sorte « d’asymétrie » est créé dans le système – comme dans un véhicule dans lequel un seul pneu n’est pas correctement équilibré, avec pour résultat que l’ensemble du véhicule est plus difficile à diriger.

 

 

 

copyright of this site by U. Schnell, naturschall-training c/o allesbambus Thun